D’une grille de notation RSE à une agence de notation des multinationales

Comment inciter inciter les multinationales à mettre les trois piliers du développement durable au cœur de toutes leurs décisions.

Selon une étude mandatée par les Nations Unies, aucun grand groupe ou multinationale ne serait aujourd’hui réellement profitable s’il intégrait une évaluation de son impact environnemental et social.
En dépit de ce constat lourd de sens, de nombreuses multinationales restent adeptes du business as usual, en ajoutant parfois de manière éhontée quelques tentatives de greenwashing.
Pourtant, la situation est aujourd’hui en train de changer, et on assiste peu à peu au retour des valeurs morales dans le secteur privé. En témoigne (par exemple) l’engagement pris par des centaines d’entreprises américaines en faveur des accords de Paris sur le climat, suite à la décision prise par Donald Trump d’en sortir les Etats-Unis.
Pour soutenir cette évolution, et ne pas rester au stade des bonnes intentions, il est nécessaire : d’une part de promouvoir le leadership des multinationales exemplaires sur les questions économiques, environnementales et sociales ; et de manière symétrique, de mettre en lumière les multinationales qui tarderaient à évoluer dans le bon sens, afin de les inciter à rejoindre le mouvement.
La Maison.ETH a donc décidé de lancer prochainement une agence de notation « verte » des multinationales, basée sur une grille de notation RSE inventée par Dojo, le Centre de Recherche en Innovation Economique pionnier (entre autres) du coworking et de la Startup Science en France.
Cet événement sera animé par Sébastien Sauge, partner Dojo et co-fondateur de la Maison.ETH.

Event Sponsors

  • Logo