La magie des mythes

Si les mythes nous fascinent, c’est pour une raison simple : ils imitent la vie. On doit à Joseph Campbell d’avoir mis à jour un schéma narratif archétypal commun à tous les mythes : ce “voyage du héros” y est présenté dans son livre “le héros aux 1000 visages”.

In fine, chaque nouveau voyage suit un même cycle – du connu vers l’inconnu – un voyage qui commence par un appel à l’aventure auquel l’apprenti-héros cherche d’abord à se soustraire, avant d’y répondre, le plus souvent sous l’influence d’un mentor. En entrant dans ce nouveau monde (souvent protégé par un gardien), le héros se fait des ennemis mais la vie met aussi sur sa route des alliés avec lesquels il va connaître une épreuve du feu. Symboliquement, une partie de lui va mourir, une autre va naître. Grandi, il va pouvoir regagner les siens, non sans être testé une seconde fois, pour acter aux yeux du monde sa transformation. Ce qu’il a appris, il pourra alors le mettre au service de sa communauté – avant qu’un nouveau cycle commence.

Ce que nous raconte ce voyage, c’est que la vie est une aventure, un cycle immuable de transformations dont les vicissitudes ne doivent pas nous arrêter, car elles font partie du chemin. Du voyage du héros.

#rh