La magie du langage des arbres

Si le monde est magique, l’#arbre en est un représentant unique: outre la création d’#humus avec la faune du #sol (cf dernier post), l’arbre est un sorcier de la pluie grâce à l’évapotranspiration de ses feuilles. C’est un coupe-vent, un anti-bruit, un climatiseur qui dépollue l’air et capte du #CO2 (pour certains arbres directement dans le sol sous forme calcaire). L’arbre prévient l’érosion avec ses racines, qui guident la pluie vers les nappes phréatiques. Il offre bien sûr #bois, #essences médicinales et #nourriture.

Mais ce qui fascine tout autant, c’est la communication entre les arbres. Ils n’ont ni #cerveau ni système #nerveux central et pourtant ils échangent de l’#information : via leur #symbiose avec les filaments sous-terrains de champignons qui les connectent entre eux à travers un véritable “wood wide #web”, les arbres non seulement communiquent entre eux, mais s’entraident en fournissant des nutriments aux jeunes pousses ou aux congénères affaiblis. Les racines peuvent d’ailleurs détecter leurs semblables et limiter leur croissance afin de permettre à tous de prospérer.

L’arbre n’est pas seulement un magicien, il est aussi un maître pour nous. Quand on plante un arbre, c’est aussi un être humain qu’on aide à grandir.

Partagez la magie des arbres.
#rh #rse #sdgs