L’homéostasie et l’hormèse

Deux lois merveilleuses guident le vivant dans son évolution : l’homéostasie et l’hormèse.

La première traduit le retour spontané de tout système vivant vers l’équilibre si on respecte sa nature (manière de dire que le corps dispose d’une capacité d’autoguérison). La seconde loi rend compte du renforcement de tout être exposé à un #stress puissant mais court, dès lors qu’il ne dépasse pas ses capacités adaptatives. 

Bain froid, jeûne, exposition aux éléments sont des exemples parmi d’autres qui permettent de renforcer le système immunitaire et l’état de santé général.

Dans le cas du jeûne par exemple, le corps active la production de molécules anti-oxydantes (connues pour ralentir le vieillissement) et l’autophagie (phénomène par lequel les cellules digèrent leurs propres déchets moléculaires). Le jeûne engendre également une baisse de l’inflammation qui altère nos tissus. Il pousse aussi le corps privé de glucides à puiser de l’énergie dans ses réserves de graisse, que le foie transforme en corps cétoniques, des molécules de substitution capables d’alimenter neurones et muscles.

On voit sur cette exemple l’héritage fabuleux de notre mémoire biologique ancienne – et l’intérêt de la réactiver (dans le cas du jeûne, il suffit de passer de 3 repas quotidiens à 2).

Et vous, quelles techniques de renforcement pratiquez-vous?