Comment transformer les déserts en forêts nourricières

La Maison.ETH inscrit ses projets de restauration dans une démarche de #coworking multi-organisations, pour diversifier les actions possibles et démultiplier leur impact.
 
L’exemple de projet donné ci-dessous illustre la puissance d’une approche multi-organisations pour proposer des réponses stimulantes à un problème complexe donné: imaginons une entreprise fabriquant une pâte à tartiner à base d’huile de palme, dont la production favorise la déforestation. Cette entreprise pourrait tisser un partenariat avec le consortium.ETH, pour fabriquer une pâte à tartiner à base des noix produites par une forêt nourricière qu’une #startup ETH comme FarmCrew pourrait planter avec le savoir faire d’une #ONG ETH comme Sadhana Forest. Il en résulterait pour une telle entreprise fabriquant sa pâte à tartiner par la création de forêts plutôt que leur destruction un gain d’image, un gain marque employeur, et un gain compétitif. Plus globalement, on conçoit qu’un tel partenariat bénéficierait tout autant aux paysans servis par FarmCrew qu’aux écosystèmes naturels restaurés par Sadhana Forest. En résumé, une situation de « win-win-win ».
 
Si vous avez connaissance de partenariats de restauration multi-organisations à ROI multi-dimensionnel, partagez-les nous 🙂 Vos exemples documenteront un livre blanc sur le sujet, afin de promouvoir auprès des entreprises l’avantage business à financer des programmes de restauration assorti d’un ROI qui n’ait plus besoin d’être exclusivement financier (gain d’image, gain compétitif, gain marque employeur). On vous en reparle bientôt 🙂
 
#SDGs #environnement #impact #socialimpact #changemakers #RH #RSE #Strategie #ROI