Réapprendre à nous émerveiller

A l’heure du coronavirus, il est tentant de ne parler que de lui, de n’écouter que lui, de n’écrire qu’à son sujet – et c’est dommage en un sens, parce qu’au-delà du caractère passablement anxiogène de la bestiole sur nos cerveaux confinés, il y a plein de micro-organismes bien plus intéressants que le covid-19.
Saviez-vous que dans une cuillère à soupe de sol vivant, il y a autant de micro-organismes que d’humains sur Terre?
Bactéries, champignons, protozoaires, nématodes… (sans oublier les vers de terre dans la catégorie du-dessus)
Sauriez-vous les reconnaitre ? 🙂
Si chaque jour nous lisions autant à leur sujet qu’à celui du covid19, peut-être alors nous mesurerions combien ce monde invisible accomplit de miracles chaque jour. Des miracles que nous ne savons plus voir, plus apprécier, plus célébrer.
Le vivant meurt autour de nous parce que nous ne savons plus nous émerveiller.
Mais il n’est pas trop tard pour (re)commencer 🙂
Bonne après-midi à tous !